· 

La crêperie La p’tite Reine réouvre le mercredi 9 juin !


Entre passion du vélo et de la crêpe bretonne, Christine & Michel Fauconnier nous racontent…

Présentation

Passionné de vélo, Michel a toujours mêlé sa passion avec son métier qu’il partage depuis 35 ans avec sa femme et plus fidèle supportrice Christine. Pour preuve, de son nom « La p’tite Reine », leur crêperie a tout pour rappeler l’univers de la bicyclette. D’ailleurs, cette année la crêperie sera fermée du 7 au 21 août le temps pour Michel de vivre une aventure extraordinaire ; la FRENCH DIVIDE, une aventure en ultra bikepacking. ZEmag vous en parle.

Racontez-nous vos débuts…

Nous avons toujours travaillé ensemble, depuis notre rencontre en Corse dans un restaurant où nous étions tous deux employés. Ensuite, nous avons tenu plusieurs crêperies dans toute la France ; 11 ans dans la Creuse, puis en Bretagne, et encore une fois en Creuse pendant 8 ans. C’est ensuite que nous avons connu le Berry grâce à la compétition de vélo…

Le vélo en parallèle de votre vie professionnelle…

Oui ! Tous les weekends, je venais courir dans la région de l’Indre. J’y ai découvert un terrain vallonné, très agréable à pratiquer en vélo. Alors que nous cherchions à nous installer dans une ville à taille humaine, nous avons posé l’ancre de notre 4e crêperie à Châteauroux. Nous avons repris une crêperie existante que nous avons renommée comme toutes les autres auparavant « La p’tite Reine ».

Parlez-nous de cette crêperie…

Nous avons créé une authentique crêperie Bretonne au coeur du vieux Châteauroux. Nos clients sont plongés dans une ambiance à la fois celtique et cycliste, entre saveurs de Bretagne et du Berry pour respecter la tradition.

Quelles galettes proposez-vous ?

Nous proposons des galettes confectionnées qu’avec des produit locaux : Farine de Sarrasin de Louis Lapous du Moulin de Keranot à Saint-Thégonnec dans le Finistère. Farine de froment de chez « Le Moulin Neuf » de Saint-Denis-de-Jouhet, Christophe Chaussé - artisan Meunier. Earl « Ferme de Grande Neuve » à Charnizay pour les oeufs de poules élevées en plein air avec des aliments fabriqués à la ferme. « Les Ruches du Bas Berry » à Mers-sur-Indre pour le miel d’acacia. « Earl La Grand’Lande » à Gargilesse Dampierre en Berry pour le fromage de chèvre fermier et fromage blanc de chèvre fermier. « Earl du Portail » à Montgivray pour les pommes de terre. Antoine et Mathieu Thoonsen, ferme de Bois Bertrand pour les saucisses de Montchevrier indispensables à nos galettes saucisses…

Une réouverture le 9 juin tant attendue…

Oui ! Il nous tarde de continuer à partager nos passions avec nos clients. Nous pourrons les recevoir dans le respect des règles sanitaires en vigueur sur nos espaces intérieurs et extérieurs, et ce, du mardi au samedi à partir du 9 juin 2021

La crêperie sera fermée du 7 au 21 août… le temps d’une aventure extraordinaire !

Oui ! J’ai fait du vélo en compétition jusqu’à mes 45 ans. Et j’ai toujours dit « un jour, je ferai un truc extraordinaire » eh bien, ce jour est arrivé ! Influencé par le Président de mon club VTT Tranzault ; Guy Brulon, qui à 69 ans s’est lancé dans une traversée de la France dans le cadre de la FRENCH DIVIDE. J’ai décidé de me lancer à mon tour ! J’ai déjà reporté ma course l’an dernier à cause de la pandémie. Mais cette année, la crêperie sera fermée du 7 au 21/08 le temps de parcourir à vélo 2 275 km sur 15 jours. Nous serons 160 sur le départ à la frontière franco-belge sur la digue de Bray-Dunes à Bray-Dunes, avec une arrivée prévue à la frontière franco-espagnole dans le village de Mendionde au Pays Basque.

En quoi consiste la FRENCH DIVIDE ?

Cette course non compétitive est inspirée de la Great Divide américaine. C’est un road-trip entre le Gravel et le VTT qui se pratique en majeure partie sur les GR de Saint-Jacques de Compostelle en autonomie totale. Pendant 15 jours, nous devrons parcourir 2 275 km à vélo sans assistance. Le plus rapide peut potentiellement être à l’arrivée en 8 jours.

Quelles difficultés peuvent rencontrer les cyclistes de la FRENCH DIVIDE ?

L’une des difficultés sera sans doute les 35 000m de dénivelés. Mais surtout le temps de selle ! Il faudra 12h de vélo par jour pour venir à bout des 150 km prévus. De plus, rouler la nuit fait partie des options pour espérer arriver au bout... Il y a quand même 50% d’abandons tous les ans ! C’est vous dire la grande difficulté de cette aventure. Sinon, tout le tracé est partagé à chacun des cyclistes par GPS via la plateforme outdooractive. On y trouve chacune des sections du tracé en détail, le kilométrage, le dénivelé, les difficultés et des annotations sur ce que l’on peut croiser en chemin.

Pourra-t-on suivre votre aventure à distance ?

Oui, mais je serai là pour vous raconter mon aventure à notre réouverture le 24/08 ! En attendant, vous pourrez nous suivre bien sûr sur les réseaux.


Contact

Crêperie LA P'TITE REINE

31 - 33 Rue Grande,

36000 CHÂTEAUROUX

 

Du mardi au samedi midi et soir

 

12h-13h45 et 19h-21h30

 

02 54 07 45 12

 

 

 

Carte :     LA P'TITE REINE 

 

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

Le magazine ZEMag36 est un mensuel gratuit axé sur l'actualité de Châteauroux métropole et le département de l'Indre (36).

Réseaux sociaux : suivez-nous 


Newsletter : inscrivez-vous

ZEmag : autres sites web 

ZE mag 40
ZE mag 40

ZE mag WEB
ZE mag WEB